Judith

Judith héroïne juive, dont l’histoire est racontée dans le livre de l’Ancien Testament qui porte son nom. En voici la substance. La ville de Béthulie, assiégée par l’armée d’Holopherne, général de Nabuchodonosor, roi de Ninive, allait succomber. Une veuve, nommée Judith, résolut, par l’inspiration de Dieu, de sauver son peuple. Elle quitte la ville avec une seule de ses servantes, et se rend au camp des assyriens. Introduite auprès d’Holopherne, elle le captive par sa beauté, accepte de s’asseoir à sa table et, quand elle le voit accablé par l’ivresse, elle lui tranche la tête et rentre à Bethulie pendant la nuit. Le lendemain les juifs suspendent à leurs murs la tête sanglante d’Holopherne et les Assyriens, terrifiés, lèvent le siège après avoir éprouvé une sanglante défaite.
coproduction : cie Jours tranquilles, Arsenic

soutiens : ville de Lausanne, Loterie Romande, Pro helvetia-Fondation suisse pour la culture, Action Intermittents, Société Suisse des Auteurs, Fondation Nestlé pour l’Art

A lire:

le texte
la presse