Emma

La nouvelle création de la compagnie Jours tranquilles s’empare de la figure d’Emma Bovary de Gustave Flaubert pour nous restituer une héroïne contemporaine. Sans raconter une fois de plus son histoire, le projet interroge et réinvente le personnage sous forme de road movie troublant, mêlant la violence d’un vide existentiel à l’univers poétique d’un bonheur illusoire.

Pour construire son spectacle, Fabrice Gorgerat a d’abord choisi de plonger toute la compagnie en pays broyard, terre de ses origines, à la recherche d’Emma. Après cette immersion, chaque membre a dû questionner sa propre idée de province et réexploiter, sur le plateau, la somme des sensations collectées, réécrivant « sa » Bovary. Qui peut-elle être ? Qu’y a-t-il d’elle en nous ? Les trois comédiennes répondent à ces questions et la font émerger dans une proposition kaléidoscopique de sa vie réinventée.

Fidèle à sa démarche, dans une forme non linéaire, la compagnie exploite l’équilibre fragile entre le rejet et l’empathie pour faire émerger une Emma aussi lyrique que vulgaire, aussi sublime que ridicule dans la poursuite de ses rêves et de ses fantasmes.

Production : cie Jours tranquilles

Soutiens : Ville de Lausanne – Loterie Romande – Migros Kulturprozent – Pro Helvetia – Fondation Nestlé pour l’Art – Ernst Göhner Stiftung

A voir : A lire :
le teaser la presse